Le Baptême des morts

Le Baptême des morts

 

           Les Saints des Derniers Jours considèrent que seul peut être sauvé celui qui a reçu leur baptême, y compris parmi les défunts. En effet, les mormons pensent que les familles peuvent être réunies après la mort, au paradis, à condition que chaque membre de la famille soit mormon. Ceux qui n’ont jamais été mormons de leur vie peuvent donc être baptisés post mortem. De ce fait, il faut retrouver ses ancêtres afin de pourvoir les baptiser post mortem, par procuration : cela se passe en secret, à l’intérieur des temples mormons, dans de grands bassins. Ainsi, la personne prend l’identité de son ancêtre pendant quelques minutes, le temps d’être entièrement immergée sous l’eau. Quand elle en ressort, son aïeul est devenu mormon. Ci-dessous, une vidéo illustrant le baptême post mortem :

 

 

 

C’est de cette façon que de nombreuses personnalités sont devenues mormones après leur mort, sans l’avoir souhaité et à l’insu de leur famille. Parmi ces personnalités, on compte pour la France Dalida, Louis de Funès, Edith Piaf, Yves Saint Laurent, Guillaume Depardieu et même le Général de Gaule.

 

Ce phénomène ne touche pas que des personnalités connues puisque des millions de victimes juives de la Shoah ont été baptisées après leur mort par les mormons. De nombreuses controverses dénonçent l’irrespect de la mémoire, l'atteinte à l’identité de la victime et contredisent la cause pour laquelle ils sont morts.

 

Ainsi, tout le monde peut être concerné.

 

Pour les mormons, le baptême post mortem permettrait de donner l’alliance de Jésus-Christ à ceux qui n’ont pas eu la possibilité de connaitre Dieu et Jésus de leur vivant. Ils voient cet acte comme une aide envers les morts, mais c'est une offre généreuse que le défunt peut rejeter. Ainsi, vous possédez peut-être des ancêtres mormons !